Il était une fois... Montferrand

Il était une fois... Montferrand

Bande dessinée – Décembre 2005



« Il était une fois… Montferrand » est une bien belle curiosité littéraire, une singulière ouverture vers le passé, un voyage dans une époque révolue, au cœur de l’Auvergne médiévale.

Mais inutile de partir en quête de cet ouvrage dans les grandes maisons de distribution jalonnant le bitume de nos citadelles modernes: Il n'existe en effet qu’une seule bonne adresse pour pouvoir dégoter ce fameux recueil d’anecdotes ayant marqué ce cher Pays Clermontois.


Vous vous dirigerez donc vers la Place de la Rodade, dans le vieux Montferrand (au numéro 24 précisément) au cœur même de l’association qui a permis la naissance de ce livre si particulier, et vous obtiendrez contre quelques piécettes le privilège d’étudier, tout comme moi, l’origine de deux anciennes villes du Puy de Dôme.


Sous la plume de Michelle Beguery et Josiane Teyssot (Maître de conférences en Histoire médiévale), vous revivrez à partir de l’an 1000, la vie palpitante des personnages qui ont contribué à la construction et au devenir de notre cité de Clermont-Ferrand (Etienne II, Robert Compte Dauphin d’Auvergne, La comtesse G, Isabelle d’Aragon, Philippe III le hardi, pour n’en citer que quelques uns…).
Montferrand est en effet une ancienne ville d’Auvergne, qui fut rivale pendant plusieurs siècles de Clermont, avant d’en devenir une unité administrative grâce à l’Edit de Troyes déclaré en 1630. Cette union fut confirmée et effective en 1731 par Louis XV avec le deuxième édit d'union. Désireuse de garder son indépendance, la ville de Montferrand fera trois demandes d'indépendance en 1789, 1848 et 1863.
Ca fait maintenant plus de 10 ans que chaque année, au mois de juin, Les rues du quartier de Montferrand s’animent joyeusement autours des fourberies de saltimbanques, jongleurs et cracheurs de feu venus de tous horizons accompagnés par des musiciens et danseurs empruntant les airs et chorégraphies d’autrefois, pour donner vie aux fêtes médiévales de Dauphin d’Auvergne.
Chaque affiche événementielle de ces fêtes médiévales (annonçant un fait historique local) ont été fidèlement reproduites dans la bande dessinée. L’œil expérimenté de Georges Sarre (dessinateur de l’ouvrage) a quant à lui permis avec légèreté de refaire vivre les paysages et les figures emblématiques Auvergnats de Jadis. Dans un style caricatural et pittoresque, G.Sarre amuse et divertit ainsi les lecteurs en apportant une véritable touche personnelle au récit, pour notre plus grand plaisir.
Ce livre au ton amusant (malheureusement un peu court, et sans suite pour l’instant) intéressera en priorité les habitants de Clermont-Ferrand et sa région de part la très grande spécificité des faits rapportés. En second lieu elle pourra également séduire la sensibilité des voyageurs et touristes occasionnels souhaitant s’immerger quelques instant dans l’univers de nos ancêtres, et connaître l’origine cachée des pavés décorés qui défilent sous leurs pas égarés.


Votre humble messager,
Fidèle descendant d’ Hugues de Payns

Vladheim (Hugues Perrin)

Retour à la liste des chroniques..


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.