Miserere Nobis (Roman Historique)

Miserere Nobis

André Cohendy-Bray

Roman Historique Editions « E .P.E » Lapeyre Paul (Clermont-Ferrand)
Ouvrage plutôt rare…

« Dieu que la vie que vous nous avez donné est cruelle »
Cette réplique clôture l’ouvrage de Sir Cohendy Bray et donne le ton du récit : un style épuré évoquant avec amertume une vie remplie d’aventures et de durs labeurs plongée au cœur d’une France moyenâgeuse, au douzième siècle de l’Ere chrétienne. Unique en son genre Miserere Nobis est tout d’abord doté d’illustrations en couleur, authentiques et personnelles, qui mettent en évidence l’attirance indéniable de l’auteur pour la guerre sainte et l‘héroïsme chevaleresque. Natif des terres d’Arverne Cohendy Bray a réussi le pari exceptionnel de publier un recueil mêlant autobiographie et romance historique, en transposant avec grande subtilité des tranches de vie contemporaines dans une époque révolue dans laquelle l’honneur et l’amour de la patrie faisaient battre le cœur des hommes. Ainsi le lecteur côtoiera des personnages fictifs (ou du moins probablement intimement liés à la vie personnelle de l’auteur) tel Imbert ou Emmanuel avec des personnages historiques célèbres : Guillaume conte et dauphin d’Auvergne, Hugues de Tébériade, Philippe d’Alsace, ou encore Eudes de Saint Amand maître de l’ordre du temple 1171-1179. Il faudra certes un temps d’adaptation au lecteurs pour apprécier la première partie de l’ouvrage qui décrit longuement les paysages auvergnat et la vie locale paysanne qui caractérisait le quotidien des citoyens d’arverne au douzième siècle. Mais lorsque l’histoire nous conduit au cœur de la ville de Jerusalem pour affronter la menace turque et l’avancée des troupes sarrasines, Misere Nobis prendra tout son sens et dévoilera l’humanité et l’humilité des personnages face à la mission que dieu leur a confié. L’épilogue de l’ouvrage d’André Cohendy Bray est en effet particulièrement intéressant. Pour les puristes et les spécialistes du moyen âge Miserere Nobis vous séduira par la documentation accompagnant le récit (vous trouverez en effet un listing très détaillé des monnaies, unités de mesures, cartes géographiques, correspondant à l’époque mentionnée.
« Gesta Dei Per Francos Semper Fidellis »
La volonté de Dieu par Les français Toujours Fidèles

Telle est et restera pour l’éternité, la désormais célèbre devise du Taurus d’Alvhernie alias André Cohendy Bray
A méditer

Seigneur Hugues
des Terres du Nord de Montferrand

Vladheim (Hugues Perrin)

Retour à la liste des chroniques..


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.