Mylidian - Birth Of The Prophet

Mylidian - Birth Of The Prophet

Je n’avais jamais entendu parler de Mylidian jusqu’au jour où mes yeux sont tombés sur la couverture de « Birth of the prophet ».

Venu tout droit de Normandie, Mylidian est d’abord un jeu de rôles ‘Mylidian, The Second War of Gods’ dont la sortie est prévu début 2007.
Ce jeu c’est métamorphosé en musique et sera ensuite disponible en nouvelle.
L’histoire mise en musique sera constituée d’une trilogie : ‘Rise of the Cursed Son’ et retrace une histoire de science fiction (cyber goth).

C’est l’histoire du jeune Antoine, face à son père qui a sacrifié sa mère dans un rituel destiné à sauver la ville de Los Angeles (allez savoir pourquoi cette ville !). Ensuite le jeune garçon se révolte. Par la suite, il répondra aux appels de la reine des succubes Lilith, et sombrera dans le chaos.

Et la musique dans tout ça ?
Dès les premières notes, le mot professionnalisme me vient en tête.
Voici un Dark Metal symphonique dont le ciment est le Heavy traditionnel à la sauce lyrique opéra pimenté d’un zeste de black Metal symphonique.

On discerne ici et là des influences à la Therion, Misanthrope, Dimmu Borgir, Nigthwish, mais le groupe est assez intelligent pour avoir digéré ses influences et en ressortir le très bon.

Nos compères, étudiants en musique de l’Université de Rouen, ont tout compris.
Les guitares cristallines fusent. Elles distillent leurs mélodies techniques. Riffs en tous genres, solos grandioses et changement de rythmes peuplent c’est album.
Les claviers omniprésents mais sans trop envahir ajoutent une symphonie somptueuse mêlée aux décibels. Seul l’intermède ‘Litany’ ne comporte que du clavier.

De magnifiques chœurs viennent sublimés la musique (‘Chaos Prophet’, ‘Monastery Slaughter’, ’Crystal Planet’). Car l’intrigue complexe comporte de nombreux personnages et chacun est définie par des intonations différentes.
Voix claires, voix féminines, voix extrêmes, duos masculins/féminins, ce melting-pot vocal est splendide (‘Pleasures of Paint’, ‘Lust with Succubus’, ‘Monastery Slaughter’).
Les paroles, principalement en anglais, sont entrecoupées par du français rappelant le groupe Misanthrope. Ces quelques phrases donnent à leur musique une fraîcheur bienvenue.

En plus le groupe se permet d’avoir des invités haut de gamme avec Gaël Feret, le batteur de Misanthrope qui se déchaîne sur ‘Lust with Succubus’, Aymeric Ribot aux claviers et Sylvie Grare, au chant, tous deux membres du groupe d'Headline.

« Birth of the Prophet » est un excellent, voire un incontournable album de cette fin d’année.
Seul reproche, sa durée, seulement 41 minutes mais des minutes jouissives.
J'attends la suite avec impatience.

Aller sur le site officiel de Mylidian.

Anakkyn

Retour à la liste des chroniques..


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.