Slayer - Christ Illusion (2006)

Slayer - Christ Illusion (2006)

Le retour du fils prodigue.
Tout le monde attendait ça depuis longtemps et voilà c’est fait, le phénomène Dave Lombardo a réintégré les fûts. Délaissant son groupe Grip INC.
C’est vrai, il faut bien le dire, je suis accro à Dave Lombardo, quel batteur.

Après cinq ans sans album, voici « Christ Illusion ».
Première constatation, la durée, Slayer a toujours été un peu fainéant et il n’en démorde pas, un petit peu plus de 38 minutes, c’est dire si c’est court, au vue du prix où coûte actuellement les cds, il aurait pu se décarcasser.

Maintenant la musique, on espérait vivement un album carré et puissant.
Il est puissant, il est carré, sûrement leur meilleur album depuis « season in the abyss » mais pas l’album tant attendu par le retour de Lombardo.

Attention je ne dis pas qu’il est mauvais, au contraire, il est bon mais c’est du Slayer qui fait du Slayer.
Riffs implacables, rapides, changements de rythmes avec de gros breaks bien lourds et évidemment des solos minimalistes comme savent si bien le faire, les compères Hanneman et King.

Côté paroles, les textes sont toujours portés sur du classique à la Slayer, on ne change pas de vieilles habitudes.
La religion et la guerre sont les thèmes principaux de cet album, un brin provocateur bien sur.
"Jihad", point de vue d'un terroriste du 9/11, "Black Serenade" qui vous fera entrer dans la tête d'un tueur en série, et "Cult", critique acerbe de la religion.

Bref un bon album de Slayer mais pas la bombe que l’on attendait.
Allez, on s’en remet un coup…à fond la chaîne.

Anakkyn

Retour à la liste des chroniques..


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.