Couchant

Illustration :

La nuit descend
plus tôt que d’habitude,
quelques restes d’azur effilochés s'amusent,
les vignes ont déjà bu
la chaleur du couchant

Saurai-je à qui je dois de contempler les rudes
bastides endormies sous les ombres camuses?
Ces tiges de lumière en éventail brégées...
Qui les aura cueillies et dans mes yeux posées ?

Vient l'heure de la buse...
Tous les buissons se terrent
pelages affolés en muettes prières

Dans un parfum d’eau froide aux arbres suspendue
demain l’herbier du jour ouvrira page nue.

Auteur : Russalka

Illustration : de Vladheim (Hugues Perrin).

Retour au sommaire du Reflets d'Ombres n°8.


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.