Dissolution

Un gribouillis informe agite ma mémoire
Mes souvenirs explosent
Mes idées se délirent
Mes songes se diluent
Mes projets se gangrènent

La marée des couleurs abandonne mes yeux
Mes odeurs sont fétides et mes sons cafardeux
Mes membres se dénouent
Mes cellules divorcent
Mon moi n’existe plus, je ne suis plus qu’un rien.

Je sombre doucement vers un néant d’étoiles
Vers un lieu de cristal où il fait froid l’été
Vers un moulin perdu au milieu des pendus
Vers un chêne gonflé par des maternités
Vers un désert doré pour des nuits sans sommeil.

Auteur : Alain Leboutet

Retour au sommaire du Reflets d'Ombres n°6.


Ce site dans sa conception est libre selon les termes de la Licence Art Libre. Sauf si cela est mentionné, ceci ne concerne pas son contenu (textes et images) et vous n'êtes pas autorisé à les utiliser sans accord de leurs auteurs respectifs.

Ce site est déclaré à la C.N.I.L. sous le N°1135343.